Wait Marketing : Définition et cas concrets

Je lis actuellement un livre sur le « Wait Marketing » écrit par Diana Derval inventeur et gourou de ce concept. Peut être en avez-vous déjà entendu parler dans la blogosphère ? Je suis un peu en retard. Alors avant d’en finir avec ce livre, j’ai souhaité vous présenter une définition du concept associé à des exemples concrets.

Définition : Le Wait Marketing par Diana Derval

Wait Marketing : Pratique publicitaire ayant pour objectif d’optimiser le budget communication de l’entreprise en l’aidant à transformer les moments d’attentes des consommateurs en autant d’occasions de communiquer de manière plus efficace. Le Wait Marketing est donc une opportunité pour les supports qui souhaitent toujours optimiser leur rentabilité.

Les moments d’attentes sont nombreux dans la vie quotidienne. Diana Derval, nous rapporte qu’un canadien passe en moyenne 48 minutes par jour à faire des courses. L’homme d’affaire britannique passe quand à lui deux à trois heures par mois à attendre dans les aéroports. Et enfin, quelque soit le pays considéré, chacun d’entre nous passe également en moyenne neuf minutes par jour à attendre devant l’ordinateur, le téléchargement de diverses applications ou l’affichage de certaines pages.

Comment rentabiliser ces moments d’attente sur le web :

Les recherches effectuées sur les moteurs de recherches, le chargement de vidéos sont autant d’occasions d’exposer une cible à un message publicitaire. Voici quelques illustrations de campagnes Wait Markerting sur le web :

Page de consultation d'une vidéo sur le New York Times vidéoLe New York Times vidéo met en avant publicité au format équivalent au celui de la vidéo. L’impact est certainement plus important puisque le message s’affiche avant même que la vidéo s’active.

Page de consultation de chargement du site sncf.com, page affichée entre la recherche et l'affichage des résultatsLa SNCF affiche un message publicitaire dans le temps de chargement compris entre la validation du formulaire de recherche et l’affichage des résultats. C’est une bonne façon de rentabiliser ces temps morts non ?

Message publicitaire proposer par Télécharger.com dans l'attente de recevoir le fichier demandé.Télécharger.com nous propose de consulter le site de RMC pendant le téléchargement de notre application.

Pour finir voici un chiffre publié présenté dans l’ouvrage et publié sur le blog jamais203 :

Un spot publicitaire diffusé à la télévision est mémorisé par 17 personnes sur 100. Le même spot diffusé dans une salle d’attente est retenu par 27 personnes sur 100

J’espère que ces quelques exemples vous permettront de nourrir votre réflexion quant à la manière d’optimiser la rentabilité de vos applications web. Je poursuis ma lecture et vous invite à consulter les liens que je vous propose à la fin de ce billet.

N’hésitez pas à compléter cette liste par d’autres exemples et si vous avez des chiffres permettant d’évaluer la performance de ces supports venez enrichir notre réflexion ;)

Partager cet article :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Technorati
  • Google Bookmarks
  • email
  • StumbleUpon
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz
  • LinkedIn
  • Twitter

Popularity: 21% [?]

Commentaires (6)


  1. Ange
    25 mars 2008:

  2. Daniel Garcia
    19 janvier 2011:

  3. sylvain.gueguen
    20 janvier 2011:

Laissez une Réponse

ARTICLES POPULAIRES

DERNIERS TWEETS

CONTACT