Social Gaming : Une opportunité d’insertion pour les marques ?

Les social games sont des jeux multi joueurs simples à prendre en main avec des séquences de jeux plutôt courtes. Ils sont mis à la disposition des utilisateurs sur des réseaux sociaux comme Facebook, MSN et HI5.

Depuis quelques années déjà ce nouveau secteur se développe fortement, conjointement à la démocratisation des réseaux sociaux. Aujourd’hui, 40% du temps passé par les utilisateurs sur Facebook est dédié au jeu (source : TechCrunch [US]). Ce chiffre vient confirmer les intuitions de nombreux acteurs qui passent à l’offensive et c’est la valse des acquisitions et autres partenariats qui pointent le bout de leurs nez avec par exemple l’acquisition de Playdom le célèbre éditeur de social games par Disney et le partenariat entre Zynga, lui aussi éditeur et Google (source : cnet – news [US]).

Les marques ne sont pas en reste, face à cet engouement, elles tentent de s’immiscer sur ce nouveau territoire digital, on passe alors de l’advergaming au social advergaming. L’idée étant que le traditionnel jeux flash avec peu d’interactivité perd de sa superbe, il devient plus difficile d’attirer un public qui a l’habitude d’interagir avec ses amis au cours de parties de jeux sur les plateformes comme HI5 et Facebook, pour ne citer qu’eux. C’est dons dans l’objectif de s’adapter aux usages que les marques doivent désormais envisager le social gaming.

Pour illustrer cette tendance, je vais vous présenter quatre exemples concrets de jeux lancés outre atlantique ces dernières semaines.

Pet Resort : Le Jeu de simulation proposé par Purina

Pet Resort a été développé par l’éditeur de social games Playdom reconnu dans le secteur notamment pour les jeux Soroty Life, Social City, etc. Sur un total de 27 applications de social Games développées par Playdom, la société comptabilise à l’heure actuelle plus de 50 millions d’utilisateurs actifs. Autant dire que la marque Purina s’est appuyée sur de solides compétences pour réussir son entrée dans le social advergaming.

Pet Resort par Purina

Pet Resort est ce que l’on appelle un jeu de simulation, l’utilisateur prend place dans une ville virtuelle et doit développer au fil du temps une station d’accueil parfaite pour accueillir chiens et chats dans cet espace. L’objectif étant de construire la station la plus populaire de la ville, le joueur devra pour ce faire apporter les meilleurs services aux animaux (Alimentation, boisson, jeux, etc.). Le principe du jeu est simple et ressemble à de nombreux jeux de simulation déjà disponibles sur la plateforme.

La présence de la marque est intelligemment pensée, peu intrusive. Ainsi l’utilisateur peut s’immerger dans cette ville virtuelle sans avoir le sentiment d’arriver sur un espace publicitaire. Il faut le reconnaître, peu de marques arrivent à se mettre en retrait de cette manière.

D’un point de vue critique, on peut dire qu’il n’y a pas de réelles innovations dans le jeu proposé par Purina. Je veux dire par là que des jeux de simulation de ce type existent déjà, cependant la réalisation graphique est de bonne qualité me semble-t-il (en tant que testeur:)). Lancé depuis quelques semaines déjà, Pet Resort comptait près de 500 000 utilisateurs actifs début Août. Les efforts mis en place par Purina auront permis de créer de la proximité entre la marque et des utilisateurs certainement intéressés ou propriétaires d’animaux de compagnie.

Lien : Pet Resort

Waste management : un jeu de simulation pour sensibiliser

Waste Management est un acteur majeur du recyclage en Amérique du Nord et très mature concernant l’usage des médias. Il y a deux ans la société lançait la plateforme communautaire Greenpolis dont l’objectif est de fédérer une communauté pour sensibiliser au maximum le public sur les questions environnementales.

Le 20 Juillet dernier GreenTech nous informait que la marque s’apprêtait à lancer son social game sur la plateforme Facebook (source : A Facebook Game With a Mission: Waste Management to Launch Oceanopolis). Au menu, là aussi un jeu de simulation mais à vocation éducative cette fois. Les joueurs ont à leur charge la gestion et le développement durable d’une ile. Les points gagnés au cours des parties permettront de bénéficier de réduction au cinéma, au restaurant, etc.

oceanopolis-wastemanagement

Comme vous pouvez le voir sur la copie d’écran ci-dessus, le jeu est encore en version bêta. Je ne l’ai donc pas testé pour le moment mais il semble, au regard des captures d’écran disponibles sur GrennTech, que la réalisation est plutôt soignée. D’ailleurs, il paraît que la mécanique de viralité est bien pensée : des notifications classiques sur Facebook et sur Twitter par ailleurs.

lien : Oceanopolis

Reckitt Benckiser : social gaming dispositif de communication RH

Reckitt Benckiser est une société spécialisée dans la commercialisation de produits d’entretien comme Calgon, Airwick, Destop, etc. C’est dans le cadre de sa politique de communication RH que la société a mis à la disposition des utilisateurs de Facebook un jeu de rôle assez original nommé PoweRBrands. L’objectif étant de valoriser la marque employeur au regard des jeunes diplômés.

La société propose donc aux utilisateurs d’endosser le rôle de cadre au sein de la société. Au cours de la partie, le joueur devra réaliser un maximum de chiffre d’affaires pour la société pour y évoluer jusqu’au stade ultime de « président mondial ».

PoweRBrands by Reckitt Benckiser

A l’heure actuelle, le jeu compte plus de 110 000 utilisateurs actifs par mois. C’est un score moyen au regard du jeu proposé par Purina, cependant PoweRBrands est encore en phase de croissance puisqu’il a été lancé à la fin du mois de Juillet.

Lien : PoweRBrands

MTV : Le Social Gaming pour promouvoir le lancement d’une série

Pour promouvoir le lancement de la deuxième saison de Jersey Shore, MTV a lancé un jeu sur Facebook disponible sur la Page Fan officielle avec une application iphone dédiée. Il s’agit d’un jeu de combat plutôt amusant mettant en avant les acteurs de la série. L’utilisateur devra choisir entre différentes armes : un cornichon, un pot de crème de bronzage, un coquillage, etc. Au fil des combats, l’utilisateur accumule des crédits et peu s’acheter des armes supplémentaires.

mtv - Jersey Shore game

Le jeu est sorti cette semaine et semble avoir des débuts prometteurs en termes d’activité. Le jeu est simple, il permet aux fans de la série de prolonger l’expérience. A l’utilisation, je regrette tout de même le manque d’interaction (chat, message, etc.) avec les autres joueurs qui aurait pu donner un caractère plus convivial au jeu.

Lien : Jersey Shore

La présence des marques dans l’univers du Social Gaming devient de plus en plus importante. Il est effectivement temps de comprendre que les traditionnels (vieux) jeux en flash représentent moins d’intérêts aux yeux d’un public qui aujourd’hui est habitué à jouer en multi-joueurs. Les marques seront de plus en plus nombreuses à s’appuyer sur les possibilités offertes par les social games pour communiquer, sensibiliser, former, etc.

On comprend dès lors pourquoi de grands acteurs comme Google s’activent pour ne pas rater le coche. Les social games représentent à la fois une opportunité pour se positionner dans le monde des médias sociaux et aussi une grosse opportunité en termes de chiffre d’affaires. Si Google arrive à « faire sa place », il pourrait s’appuyer sur sa base d’annonceurs pour commercialiser une nouvelle gamme de service.

Si vous avez des remarques / questions ou des exemples à partager, n’hésitez pas ! Les commentaires sont à votre disposition.

Partager cet article :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Technorati
  • Google Bookmarks
  • email
  • StumbleUpon
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz
  • LinkedIn
  • Twitter

Popularity: 21% [?]

Commentaires (2)


Laissez une Réponse

ARTICLES POPULAIRES

DERNIERS TWEETS

CONTACT