Médias sociaux – Et si on ouvrait le périmètre ?

Comme certains d’entre vous le savent, mon activité de consultant web m’amène à échanger autour des médias sociaux et cela peu importe la porte d’entrée : un besoin d’accompagnement en stratégie web ou plus directement pour un accompagnement au sujet des médias sociaux. La bonne nouvelle c’est que des questions se posent chez les dirigeants des organisations françaises (Associations, PME, grands compte, start-up, etc.) peu importe les orientations (BtoB ou BtoC) et peu importe le silo (Ressources humaines,marketing, système d’information, etc.). Il y a une volonté de faire qui est encouragée par une surexposition médiatique du phénomène 2.0.

Souvent, je constate que les dirigeants ont un à priori assez restrictif quand aux médias sociaux. Une sorte d’oeillière qui les amènerait à rechercher des solutions ROIstes à court terme et cela sans trop d’engagements. Pour en faire une caricature : utiliser les réseaux sociaux pour générer des leads sans ressources spécifiques. A cela je réponds : “Prenons le temps d’ouvrir le périmètre avant de définir ensemble la feuille de route“ et c’est ce que je vais chercher à faire au travers de cet article.

Ne pensez pas médias sociaux mais plutôt usages et outils 2.0

Dans l’article 3 niveau d’intégration du 2.0 dans l’organisation, je vous montrais, au travers du schéma ci-dessous, que la valeur générée dépendait du niveau d’intégration des outils et usages 2.0 dans l’organisation.

demarche-20

Pour pouvoir les intégrer au plus profond de l’organisation et ainsi générer un maximum de valeur, nous ne devons pas concentrer notre réflexion sur les outils grands publics comme Facebook mais plutôt envisager les outils et usages 2.0 comme un moyen d’améliorer l’existant.

Dans cet objectif, il est souvent intéressant de créer un groupe projet transversal et de prendre le temps d’énumérer les opportunités offertes tout en prenant du recul sur l’existant de l’organisation. Mais cela n’est pas forcément facile à mettre en place car comme tout le monde, nos dirigeants n’ont pas le temps et ont souvent la volonté de faire plutôt que d’imaginer (Entreprise 2.0 : Quelle place pour l’éducation ?). Agir sans prendre le temps de réfléchir et de déterminer un périmètre raisonnable, c’est le meilleur moyen de générer de la désillusion.

Donc si vous pensez intégrer les médias sociaux à votre plan d’action 2012, prévoyez un temps de réflexion en amont pour envisager les différents gisements de valeur.

La valeur n’est pas forcément là où vous pensez !

En tant que dirigeant, vous vous êtes peut être déjà demandé s’il serait intéressant d’ouvrir une page Facebook au nom de votre organisation ? Beaucoup de mes interlocuteurs se sont posé cette question mais n’avaient pas forcément réfléchis à des opportunités plus proches de leur activité quotidienne :

  • Comment faire pour capitaliser sur le savoir informel de mes collaborateurs ?
  • Est ce que la mise en place d’une démarche collaborative pourrait nous permettre d’être plus efficace ?
  • Peut-on optimiser le service client ?
  • Etc.

C’est au travers de questions centrées sur votre activité que nous pouvons envisager des solutions pour générer davantage de valeur. Il ne faut donc pas prendre la question uniquement sous l’angle communication et surtout pas dans la logique outil / plateforme : Je veux être sur Facebook car Facebook c’est à la mode.

Rapprochez vous de vos collaborateurs :

Dans le cadre de mes expériences et autres discussions, j’ai constaté que les collaborateurs du terrain étaient souvent plus à l’aise avec le sujet. A plusieurs reprises, dans le cadre de l’accompagnement, j’ai constaté que les collaborateurs prenaient la parole au nom de l’organisation alors que la direction de celle-ci ne s’était pas encore emparée sujet.

Dans ces cas, il s’agissait de collaborateurs enthousiastes soucieux de l’image véhiculée par l’organisation au sein de son écosystème. La blogosphère “Médias sociaux“ a parfois donné beaucoup de visibilité a des comportements qui effraient les dirigeants, je pense notamment à la vidéo des salariés de Domino’s pizza. Il me semble important de préciser que, dans bon nombre d’organisations, les salariés témoignent d’énergie positive à l’égard de leur employeur. A ce dernier de canaliser les énergies pour bâtir un projet commun !

Il y a donc 2 message à retenir : Arrêtez de penser médias sociaux et prenez le temps d’admirer le panorama avant de vous lancer, rien ne presse !

Partager cet article :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Technorati
  • Google Bookmarks
  • email
  • StumbleUpon
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz
  • LinkedIn
  • Twitter

Popularity: 2% [?]


Laissez une Réponse

ARTICLES POPULAIRES

DERNIERS TWEETS

CONTACT