Interview de startuper : Cédric Williamson – Kiwatch.com

Il y a un moment que je n’ai pas publié ici et, à travers cet article, je souhaite entamer une nouvelle série de billets pour mettre en valeur des personnes et des projets qui jalonnent mon parcours professionnel et qui m’inspirent pour différentes raisons.

Aujourd’hui, je vais vous présenter Cédric Williamson – CEO de Kiwatch.com une solution de vidéosurveillance par internet. Pour info, Cédric est un client avec lequel nous travaillons chez Redpoint.fr sur l’efficacité de la stratégie web (UX, SEO, etc.).

J’ai rencontré Cédric il y a maintenant 3 ans et le feeling est tout de suite passé car chez lui il n’est pas question de langue de bois, il cultive un véritable intérêt pour la filière numérique et le monde des startups et partage son enthousiasme à chaque rencontre.

Je vous propose donc de le découvrir à travers de quelques questions. N’hésitez pas à lui poser vos questions en commentaire :

Bonjour Cédric, peux-tu nous présenter ton parcours numérique ?

Bonjour, après 2 maitrises (master) j’ai commencé à travailler dans des environnements technologiques, tout d’abord dans la vidéo, puis le CD-ROM et en 1996 dans le web. J’ai créé une webagency que nous avons revendu (avec mon associé) à un groupe en 2000. Je suis ensuite parti dans le service informatique comme Directeur d’Agence d’un SSii. Mon dernier job avant de fonder KIWATCH était chargé de mission au sein d’une structure de développement économique dédiée au secteur des TIC.

Comment le projet Kiwatch est né ? Quelle est la valeur ajoutée par rapport aux offres existantes ?

KIWATCH est né d’une réflexion de consommateur, la mienne, et de la rencontre avec des business angels qui croyaient fortement au concept : les systèmes d’alarme et de télésurveillance sont peu efficaces et dans tous les cas ne proposent pas une réelle valeur ajoutée de vidéosurveillance, à un prix accessible. Laisser un œil chez soi, dans son entreprise, c’est un besoin fort et souvent c’était le rêve de nos clients : avec KIWATCH c’est chose faite !

Dans un univers si concurrentiel, comment une startup peut elle se défendre ?

En apportant une véritable valeur sur le marché : un service différenciant, un prix attractif mais aussi avec des moyens, car de toutes les façons la visibilité ça se conquiert et s’achète. C’est souvent un point négligé par les start-up. Nous avons donc choisi le parti pris de lever des fonds pour cela.

Quels sont les projets de développement de Kiwatch dans les mois à venir ?

Une caméra extérieure pour la fin d’année, un service d’alerte entre clients KIWATCH et des projets de développement avec nos partenaires comme Bouygues Telecom.

Quelles sont les startups qui t’inspirent et pourquoi ?

La réussite de Coyote, GoPro ou encore celle de Digitaleo m’inspirent pour différentes raisons même si il y a un élément commun dans ces réussites : l’acharnement de chefs d’entreprise à aller au bout de leurs idées pour rejoindre le besoin du marché, voir le devancer.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui souhaitent qui souhaitent se lancer ?

Allez-y et efforcer vous d’avoir toujours un coup d’avance, qu’il soit humain, financier, technique,… Entourez vous et écoutez les autres tout en restant fidèle à vos convictions !

Autres articles sur Kiwatch :

Partager cet article :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Technorati
  • Google Bookmarks
  • email
  • StumbleUpon
  • Wikio FR
  • Yahoo! Buzz
  • LinkedIn
  • Twitter

Popularity: 1% [?]

Commentaires (2)


  1. Flavia Alina
    17 février 2014:

  2. Olivier
    26 mai 2014:

Laissez une Réponse

ARTICLES POPULAIRES

DERNIERS TWEETS

CONTACT