Back to top

Comment devenir un meilleur cuisinier ? Nos 9 conseils

Comment devenir un meilleur cuisinier ? Nos 9 conseils

Dernièrement, j’ai réfléchi à ce que je ferais si ma mère ne m’avait pas appris à cuisiner dès mon plus jeune âge. J’ai eu la chance de grandir en la regardant et en l’aidant dans la cuisine, donc presque par osmose, d’une façon tout à fait naturelle, j’ai acquis la capacité de tout faire à partir de rien.

Cependant, que se passerait-il si les choses ne s’étaient pas passées ainsi ? Comment pourrais-je m’initier à la cuisine, comme tant d’autres personnes doivent le faire ? Comment devenir un meilleur cuisinier dans ce contexte ?

Apprendre à cuisiner peut parfois sembler étrange et difficile. C’est une compétence de vie nécessaire. En même temps, c’est une source de plaisir immense pour soi et sa famille; mais à moins que vous n’appreniez en grandissant, cela peut être intimidant d’acquérir ces compétences.

Les gens n’ont pas tendance à s’inscrire à des cours de cuisine de la même manière qu’ils le feraient, par exemple, à un cours de langue ou d’exercice ordinaire, ou à demander à un tuteur de leur dire s’il y a une erreur ou non. Quand il s’agit de cuisiner, on a parfois le sentiment d’être seul et abandonné à son sort.

Vous découvrirez dans ce billet, une liste de pensées et d’idées sur la façon dont vous pourriez apprendre en autodidacte de sorte à devenir un meilleur cuisinier, un véritable cordon bleu. Si vous souhaitez améliorer vos compétences culinaires, voici ce que vous devez faire.

1. Concentrez-vous sur un but

Déterminez ce que vous aimez manger et concentrez-vous sur la façon dont il faut bien le faire. Ne vous étirez pas trop et ne continuez pas à essayer de nouvelles recettes jusqu’à ce que vous soyez à l’aise avec quelques bases. Vous pouvez également choisir cinq à huit recettes et les appliquer à plusieurs reprises pour créer un répertoire culinaire.

2. Regardez des vidéos 

YouTube est une véritable mine de connaissances visuelles sur laquelle vous pourriez vous baser pour améliorer vos compétences culinaires. Vous pouvez par exemple suivre le compte d’un chef et vous appliquer à recréer des repas entiers à partir de ce que vous voyez. J’utilise la ressource qu’est YouTube lorsque j’ai besoin de connaissances spécialisées, comme comment couper un poulet entier en huit parties.

3. Lire la recette complète

Il est essentiel de lire une recette entière du début à la fin avant de commencer à cuisiner. Cela élimine toute surprise potentielle qui pourrait entraver votre succès, et vous offre la possibilité de revoir les ingrédients que vous avez et ce qui pourrait être remplacé. 

4. Donnez-vous du temps 

Peu de choses peuvent ruiner une recette plus rapidement que le fait de se sentir pressé. Donnez-vous une plage horaire pour cuisiner un repas chaque jour (ou plusieurs fois par semaine) et considérez ce moment comme un temps d’apprentissage sacré, comme vous le feriez pour une heure consacrée à l’entraînement ou à une réunion. Utilisez une partie de ce temps pour ranger vos compteurs. Cela rend le processus de cuisson beaucoup plus agréable.

Un autre aspect du moment auquel il convient de réfléchir est le temps que prendront chaque composant de votre repas pour cuir. Une fois ce facteur déterminé, il vous faudra commencer la cuisson dans l’ordre du plus long au plus court. De cette façon, tout le repas sera prêt en même temps. Personne ne veut que son bol de curry de pois chiches refroidisse en attendant que le riz cuit !

5. Apprenez quelques principes élémentaires

Faire dorer la viande et les légumes hardiment dans la poêle et ne pas entasser les morceaux. Ajoutez un peu d’acide à la fin avant de servir. Utilisez beaucoup, beaucoup d’herbes fraîches. Commencez avec des ingrédients de haute qualité. Utilisez un couteau de chef bien aiguisé et coupez les ingrédients à la même taille pour qu’ils cuisent uniformément. Faites cuire les croûtes de tarte plus longtemps que vous ne le pensez. Voilà autant de petites choses qu’il convient de connaître et d’intérioriser quand on aspire à devenir un meilleur cuisinier.

6. Développez et faites confiance à vos sens

Les temps de cuisson recommandés ne sont que des estimations, alors comptez sur vos propres tests pour confirmer si un plat est fini. Collez une fourchette ou un cure-dent dans un gâteau pour vous assurer qu’il n’est pas pâteux à l’intérieur. Écoutez le crépitement d’une croûte de pain. Goûtez et sentez la nourriture pour voir si elle est cuite à votre goût ou si elle a besoin de plus de temps. Apprenez à utiliser vos cinq sens pour savoir si la nourriture est prête.

7. Demandez des conseils

Parlez à des gens qui ont une certaine expertise en la matière. Demandez-leur quelles recettes vous devriez essayer et s’ils peuvent vous donner des recettes. Gardez-les organisés pour ne pas les perdre de vue. Demandez si vous pouvez les regarder préparer un certain plat, puis rentrez chez vous et essayez de le recréer.

8. Utilisez des livres de cuisine et prenez des notes

Il est important que vous puissieez vous servir de vos livres de cuisine et surtout que vous puissez prendre des notes. Vous étudiez et apprenez, après tout, et vous devez suivre vos progrès d’une manière ou d’une autre. Prenez note de ce que vous avez aimé ou changé et de ce que vous feriez différemment la prochaine fois. Cela sera extrêmement utile pour votre apprentissage, car vous ne pourrez pas vous souvenir de ces détails dans quelques semaines.

 

Et même si nous parlons des livres de cuisine, sachez que tous les livres de cuisine ou sites de recettes ne sont pas créés de la même manière. Recherchez des auteurs et des éditeurs qui jouissent d’une certaine notoriété et dont les recettes sont fiables. «How To Cook Everything» de Mark Bittman est une excellente ressource, tout comme Fine Cooking et Canadian Living.

9. La pratique encore et encore…

Pourquoi pensez-vous que les grands-mères ont tendance à être de si bonnes cuisinières? La réponse est toute simple : elles pratiquent depuis des décennies ! Ils ont des milliers et des milliers de repas à leur actif. Plus vous en faites, mieux vous vous améliorerez, alors continuez à cuisiner. Les échecs font partie du voyage au bout duquel vous devez devenir meilleur cuisinier. Alors ne vous en faites pas ; nettoyez, prenez des notes et continuez.