Back to top

Lait de coco ou eau de coco : Quelle est la différence ?

Lait de coco ou eau de coco : Quelle est la différence ?

A moins de ne pas être accro à vos écrans, vous avez sûrement vu de nombreux battage médiatique sur la santé. Ces derniers jours, nous voyons souvent des photos et des vidéos d’athlètes sirotant une noix de coco. Tous ces personnages nous vantent les bienfaits nutritionnels de l’eau de coco. Aujourd’hui, ce n’est plus un secret, cette eau permet de s’hydrater et de stimuler le métabolisme. Elle est un élément important pour la perte de poids et la nutrition sportive. A côté,  nous avons le lait de coco qui n’est également pas à négliger. Par contre, son rôle est différent de celui de l’eau de coco. C’est une boisson à prendre avec modération. Alors, quelle est la différence entre lait de coco et eau de coco  ?

Qu’est-ce que le lait de coco ?

Le lait de coco est extrait de la chair de la noix de coco. C’est un élément très riche en calories provenant des graisses pour la plupart saturées comme l’explique Bonnie Taub-Dix, RD, experts en nutrition à New York (auteur de “Read It Before You Eat It’’).

Ici, il s’agit pour la plupart de graisses qu’il faut consommer avec modération. Alors, vous devez rechercher la teneur et noter la quantité de graisse du lait de coco avant de choisir. Pour une tasse de 450-500 calories, attendez-vous à environ 50 grammes de graisses dont près de 45 grammes saturées. 

Beaucoup de personnes ne font pas la différence entre lait de coco et eau de coco. Taub-Dix explique d’ailleurs que ‘’ l’eau est un liquide fin, riche en potassium et souvent utilisé comme source de liquide pour désaltérer ». Notons que par rapport au lait de coco, l’eau de coco est beaucoup moins calorique.

Pendant que l’eau de coco contient près de 45 calories par tasse, le lait quant à lui en contient 500. On convient que le nombre est 6 fois plus élevé que la graisse contenue dans une tasse de lait écrémé.  Le lait de coco n’est donc pas un substitut de produit laitier. Limitez votre consommation si vous avez des antécédents de maladie cardiaque, si vous surveillez poids ou si vous avez un taux de cholestérol élevé.  

La différence entre lait de coco et eau de coco continu au niveau des autres éléments constitutifs. Le lait de coco  contient principalement du phosphore, du calcium, du sodium, des séléniums, du fer, du potassium, des protéines, du magnésium et des vitamines C, B, E, B1, B3, B5, et B6.

Cependant,  » les vitamines et les minéraux fournis ne compensent pas la teneur négative en calories et en graisses saturées » comme l’explique M. Taub-Dix. De plus, ses prétendus bienfaits sur la santé sont pour la plupart des mythes ou sont confondus avec les bienfaits de l’eau de coco.

Qu’est-ce que l’eau de coco ?

L’eau de coco est la boisson que l’on conseille beaucoup plus aux sportifs aujourd’hui. C’est la nouvelle eau que tout le monde s’arrache dans les studios de yoga et dans les rayons des salles de sport. Le rapport de New Nutrition Business explique que les ventes de cette nouvelle boisson chaude ont doublé en 2011. Selon les statistiques, elles devraient monter à 92885760,00 euros à travers tout le pays. 

Même si c’est aujourd’hui que l’eau de coco semble intéresser le grand nombre, les autochtones qui vivent là où poussent les cocotiers, ont toujours bu cet élixir sucré et noiseté.  Ces gens ne cherchent forcément pas à faire la différence entre lait de coco et eau de coco. Ils se contentent de profiter de cette merveille que la vie offre.

Cependant, il est bien de savoir que c’est l’eau qui se forme à l’intérieur de la jeune noix de coco qui se solidifie lorsque le fruit vieilli pour former la viande blanche. Cette dernière est ensuite pressée pour obtenir le lait ou l’huile de coco. 

Mais l’eau de coco est-elle vraiment meilleure pour vous que l’eau ordinaire ?

L’eau de coco “est moins calorique que le lait de coco et riche en potassium, elle peut donc être une bonne boisson pour aider à s’hydrater” comme l’explique Taub-Dix. En effet, l’élixir contient du sodium et du potassium. Il s’agit de deux minéraux qui permettent d’équilibrer les liquides après l’exercice.

Malgré cela, certains disent que son apport en sel et en potassium ne fait pas d’elle une potion magique. Par contre, des recherches beaucoup plus poussées rapporte l’eau de coco stimule le métabolisme. Ainsi, elle pourrait aider à perdre du poids et remplacer les électrolytes des boissons pour sportifs. 

Récemment, les résultats d’une étude publiée dans Medicine & Science in Sports & Exercise a révélé que “l’eau de coco reconstitue les liquides corporels aussi bien qu’une boisson pour sportifs et mieux que l’eau, mais que les athlètes préfèrent le goût des boissons pour sportifs”.

Cependant, il ne faut pas surestimer le pouvoir de guérison et de stimulation de perte de poids de l’eau de coco. La plupart des aliments contiennent assez de potassium pour vous aider à atteindre vos objectifs corporels. Il vous suffit de suivre un régime alimentaire sain. Vous pouvez essayer les aliments riches en bananes, en haricots rouges, en pomme de terre, en lentilles et épinards. Aussi, les boissons pour sportifs contiennent les éléments dont vous avez besoin pour vous hydrater. De plus, vous les trouverez à de bons prix. 

Cependant, le problème ne se situe pas au niveau de la différence entre lait de coco et eau de coco. « Je pense que les gens recherchent des remèdes et des solutions miracles dans tout nouveau produit », comme le déclare M. Taub-Dix. Même si cette boisson est en vogue, « Je ne compterais pas sur l’eau de coco pour stimuler le métabolisme ou faire perdre des kilos. », souligne-t-il.

Néanmoins, il n’y a tout de même pas de mal à vous abonner à l’eau de coco si vous aimez le goût. Le lait de coco lui par contre doit être pris avec modération. 

La plupart des marques proposent leur eau de coco à 1 à 3 euros par portion. Par contre, vous devez rechercher des variétés qui ne contiennent pas plus de 60 calories et non sucrées. Vérifiez que les ingrédients sont composés à 100 % d’eau de coco. Vous devez aussi vous assurer que les bouteilles, les emballages et les canettes soient exempts de BPA.