Back to top

Comment prévenir la moisissure : 9 conseils ?

Comment prévenir la moisissure : 9 conseils ?

Il faut prévenir la moisissure même si elle est essentielle à la fabrication du brie et de la pénicilline. Elle est également utile à la décomposition des matières organiques dans la nature. Cependant, la moisissure est très mauvaise surtout lorsqu’elle pousse sans être détectée dans votre maison. 

Pourquoi est-ce un problème ?

Il est important de prévenir la moisissure parce que les spores se propagent facilement et ne peuvent pas être complètement éradiquées. Les moisissures peuvent se développer partout : sur les tapis, les vêtements, la nourriture, le papier, etc.

On les retrouve également dans des endroits que vous ne pouvez pas voir comme l’arrière des cloisons sèches, les zones à l’intérieur des murs autour des tuyaux qui fuient ou qui se condensent, et au-dessus des carreaux de plafond.

Non seulement un problème de moisissure est difficile et coûteux à résoudre, mais la moisissure peut également produire des allergènes et des irritants (et, rarement, des toxines) qui peuvent compromettre votre santé. Il faut donc prévenir la moisissure avant qu’elle ne se développe partout dans votre maison. La clé de la prévention des moisissures est simple. Vous avez juste besoin de contrôler l’humidité.

Voici plusieurs moyens de limiter l’humidité à l’intérieur et les moisissures qui s’y développent.

Identifier les zones à problèmes dans votre maison et les corriger

Vous ne pouvez pas rendre votre maison résistante à la pourriture, mais vous pouvez prévenir la moisissure. Faites un audit de votre maison. Vérifiez où se situent les zones à problèmes ? Le sous-sol est-il inondé ? Remarquez-vous de la condensation fréquente sur une fenêtre à l’étage ? Y a-t-il une tache d’eau au plafond due à une fuite persistante ? Voilà autant de questions auxquelles vous devez répondre.

Pour prévenir la moisissure, il suffit d’arracher la moquette dans une cave humide, d’installer des produits antimoisissures ou de réparer les gouttières endommagées. Il peut aussi s’agir d’une excavation importante et d’une imperméabilisation. Dans tous les cas, il faut s’attaquer au problème dès lors que vous le détectez. Cela peut coûter de l’argent au départ, mais ce sera certainement plus coûteux plus tard si la moisissure continue à se développer sans être contrôlée.

Zones humides sèches immédiatement

Attaquez-vous immédiatement aux zones humides si vous voulez prévenir la moisissure. Les infiltrations dans le sous-sol après une forte pluie, les accumulations provenant d’un tuyau qui fuit, et même un déversement sur la moquette doivent être séchées dans les 24 à 48 heures. En cas d’inondation, retirez les tapis, la literie et les meubles endommagés par l’eau s’ils ne peuvent pas être complètement séchés. 

Même les événements de tous les jours nécessitent une attention particulière. Alors, ne laissez pas traîner d’objets mouillés dans la maison, puis assurez-vous de sécher le sol et les murs après la douche. Ne laissez pas de vêtements mouillés dans la machine à laver. Au cas contraire, la moisissure peut se propager rapidement. Suspendez-les pour les faire sécher, de préférence à l’extérieur ou dans un endroit où l’air circule bien.

Prévenez l’humidité grâce à une ventilation adéquate

Il se peut que vos activités domestiques habituelles favorisent la croissance de moisissures dans votre maison. Pour prévenir la moisissure dans ce cas, assurez-vous qu’une activité aussi simple que préparer le dîner, prendre une douche ou faire une lessive n’invite pas à la formation de moisissures. Assurez-vous d’avoir la bonne ventilation dans votre salle de bain, cuisine, buanderie et tout autre endroit très humide. 

Ensuite, il faut évacuer les appareils qui produisent de l’humidité comme le sèche-linge et la cuisinière vers l’extérieur (et non vers le grenier). Utilisez des appareils à courant alternatif et des déshumidificateurs (surtout dans les climats humides), mais assurez-vous qu’ils ne produisent pas eux-mêmes de l’humidité. Pour ce faire, vérifiez périodiquement les appareils et nettoyez-les selon les instructions du fabricant. 

Par ailleurs,  votre maison économe en énergie peut contenir de l’humidité à l’intérieur. Alors, ouvrez une fenêtre lorsque vous faites la cuisine, lavez la vaisselle ou prenez une douche, ou faites fonctionner un ventilateur d’extraction.

Equipez votre maison de produits résistant à la moisissure

Construire une nouvelle maison ou rénover une ancienne ? Utilisez des produits résistants pour prévenir la moisissure. Essayez les cloisons sèches ou les plaques de plâtre résistantes aux moisissures ou les inhibiteurs de moisissures pour les peintures. Les cloisons sèches traditionnelles sont composées d’un noyau de plâtre pressé entre deux couches de papier. Les cloisons sèches résistantes à la moisissure sont sans papier. Le noyau de gypse quant à lui est recouvert de fibre de verre, ce qui rend la surface très résistante à l’eau. 

Les cloisons sèches résistantes à l’humidité sont particulièrement utiles dans les zones sujettes à l’humidité, telles que les salles de bain, les buanderies, les sous-sols et les cuisines. Non seulement les cloisons sèches traditionnelles sont plus sensibles à la moisissure que les cloisons sans papier, mais elles sont également difficiles à débarrasser de la moisissure. En plus, leur enlèvement et leur remplacement peuvent être coûteux. Il existe également des plaques de plâtre résistantes à la moisissure comme le noyau de la cloison sèche. Il est conçu de manière à empêcher l’absorption d’humidité et donc un excellent moyen pour prévenir la moisissure

Surveiller l’humidité à l’intérieur

L’EPA recommande de maintenir l’humidité intérieure entre 30 et 60 %. Vous pouvez mesurer l’humidité avec un humidimètre acheté dans votre quincaillerie locale. Il est également possible de détecter un taux d’humidité élevé en faisant simplement attention aux zones de votre maison qui pourraient poser problème. 

Les signes révélateurs d’une humidité excessive sont la condensation sur les fenêtres, les tuyaux et les murs. Si vous constatez de la condensation, séchez immédiatement la surface et recherchez la source d’humidité. Vous pouvez par exemple éteindre l’humidificateur si de l’eau apparaît à l’intérieur des fenêtres voisines afin de prévenir la moisissure.

L’eau directe loin de votre maison

Si le sol autour de votre maison n’est pas suffisamment incliné par rapport à la fondation, l’eau peut s’y accumuler et s’infiltrer dans votre vide sanitaire ou votre sous-sol.

Nettoyer ou réparer les gouttières du toit

Un problème de moisissure peut être simplement dû à un toit qui fuit parce que les gouttières sont pleines ou endommagées. Faites nettoyer régulièrement vos gouttières et vérifiez qu’elles ne sont pas endommagées. Réparez-les si nécessaire et surveillez les taches d’eau après les tempêtes qui pourraient indiquer une fuite. C’est des mesures à prendre si vous voulez prévenir la moisissure

Améliorez la circulation de l’air dans votre maison

Selon l’EPA, lorsque la température baisse, l’air est capable de retenir moins d’humidité. Sans une bonne circulation de l’air dans votre maison, cet excès d’humidité peut apparaître sur vos murs, vos fenêtres et vos sols. Afin d’augmenter la circulation, ouvrez les portes entre les pièces, éloignez les meubles des murs et ouvrez les portes des placards qui peuvent être plus froids que les pièces où ils se trouvent. Laissez entrer de l’air frais pour réduire l’humidité et prévenir la moisissure.

Empêchez la moisissure de s’attaquer aux plantes domestiques

Les plantes domestiques sont magnifiques et contribuent à la pureté de l’air intérieur. Cependant, les moisissures les adorent. Le sol humide des plantes d’intérieur est un terrain propice à la prolifération des moisissures, qui peuvent ensuite se propager à d’autres endroits de votre maison. Au lieu de vous débarrasser de vos plantes, essayez d’ajouter un peu de thé Taheebo à l’eau que vous donnez à vos plantes d’intérieur. 

En effet, l’huile de cet arbre, qui résiste aux champignons même dans les forêts tropicales, aide à prévenir la moisissure dans le sol des plantes. L’huile en question peut être trouvée dans les magasins d’aliments naturels.

Derniers conseils

Enfin, renseignez-vous sur le climat de votre région et sur sa réaction avec l’humidité. Cette étude est nécessaire, qu’il s’agisse du nord-est froid et humide, du sud chaud et humide, du sud-ouest chaud et sec ou de l’ouest froid et sec. En effet, il n’existe pas de solution unique pour prévenir la moisissure. Savoir ce qui fonctionne pour votre climat et votre maison est une première étape importante.