Back to top

Leçons du coronavirus sur la conception des maisons : Il est temps de repenser à ce qui est vraiment important dans un foyer.

Leçons du coronavirus sur la conception des maisons : Il est temps de repenser à ce qui est vraiment important dans un foyer.

Depuis 4 ans, des articles paraissaient déjà sur comment la résistance aux antibiotiques allait changer notre mode de vie. Au lieu de nous inquiéter sur le retour d’une période d’entre-deux-guerres, nous devons penser aux pandémies encore incontrôlables.

En effet, les médecins connaissent la cause des maladies, mais ne peuvent malheureusement pas y remédier. Nous pouvons citer par exemple le cas de la tuberculose et de nombreuses autres épidémies.

Aujourd’hui, l’actualité mondiale est secouée par le COVID-19 et cela peut durer pendant des années. Il est donc plus qu’évident que notre manière de vivre va devoir changer dès maintenant. C’est pourquoi nous devons déjà tirer des leçons du Coronavirus sur la conception des maisons.

1. Ramenez le vestibule

L’une des premières leçons du Coronavirus sur la conception des maisons à rapport au vestibule. Désormais, il devrait en avoir un dans chaque maison avec une porte à chaque extrémité. Aussi, il doit comporter un placard puis assez d’espace pour pouvoir enlever les chaussures et son manteau sans forcément entrer dans la maison. Ainsi, le vestibule pourrait contribuer à résoudre le problème de l’Amazonie. En effet, il peut servir de casier géant ou de zone intermédiaire pour laisser les affaires. 

2. Mettre un évier dans le hall

A cette époque où les médecins étaient des fous de propreté, le Corbusier avait construit la villa Savoye à une famille de médecin. Exactement construite comme la Maison de Verre et la Maison de santé Lovell, la villa Savoye est un lieu où la propreté s’impose aux habitants et aux visiteurs.

En effet, devant chaque maison et dans chaque hall se trouvait un lavabo toujours accessible pour rappeler à tous l’importance de se laver les mains régulièrement.  Comme vous pouvez le constater aujourd’hui, les gens commencent à mettre des salles d’eau à chaque hall d’entrée.

Cette disposition est l’une des leçons du Coronavirus sur la conception des maisons. Sur le plan fonctionnel, c’est approximativement la même chose que les dispositifs installés dans les anciennes constructions pour les familles de médecin. 

Cela dit, les constructeurs traditionnels avaient compris depuis des siècles que lorsque quelqu’un décide d’entrer par la porte du garage, c’est qu’il veut que la lessive et l’évier soient à portée de main. En effet, la salle d’eau était souvent placée dans un endroit que l’on pouvait trouver bizarre.

Autrefois, les maisons étaient construites de sorte que les travailleurs voulant jeter leurs vêtements de travail puis faire leur toilette puis se soulager avant d’entrer dans leur appartement.

Par conséquent, presque toutes les maisons étaient construites de sorte que l’on entrait essentiellement dans les maisons par une salle d’eau et la buanderie. Par conséquent, les leçons du Coronavirus sur la conception des maisons nous imposent de mettre désormais certaines choses à la porte de chaque logement. 

3. Ramenez la cuisine fermée à la mode

Avec toutes les nouvelles restrictions liées au COVID-19, les cuisines doivent plus que jamais ressembler à des chambres d’hôpital plutôt qu’à des espaces de vie. Les gens ne doivent plus trop traîner là où il y a de la nourriture, laisser leurs affaires sur le comptoir ou toucher à tout. Les leçons du Coronavirus sur la conception des maisons nous obligent à prendre des dispositions sanitaires même quand toute la famille se retrouve à la maison. 

Autrefois, les cuisines de Francfort étaient conçues dans le but de réunir toute la famille. Ainsi, les autres pouvaient jouer ou travailler pendant que la cuisinière était au poste comme une infirmière dans un hôpital. 

Aujourd’hui, la cuisine doit être un espace fonctionnel où il faut venir remplir certaines actions vitales pour la santé. Tout ceci doit désormais se faire aussi efficacement et rapidement que possible. Nous sommes à un temps où nous avons beaucoup plus besoin d’une ventilation conçue et contrôlée. Bronwyn Barry le note ci bien en disant “Je parie que l’évacuation directe des pièces humides et l’apport d’air frais dans les espaces de vie vont devenir une caractéristique essentielle de CHAQUE bâtiment ». Nous y voici donc. 

4. Créez un système de ventilation sur mesure

En Amérique du Nord, il y a très peu d’air frais contrôlé dans la plupart des maisons. Généralement, l’air fuit dans le mur ou passe par les fenêtres. Le vent est ensuite recirculé dans la maison à par les conduits et filtre de la chaudière.

On espère bien sûr que la chaudière est changée de temps en temps. Les travaux comme l’évacuation de la cuisine, de la salle de bains ou de la ventilation poussent à peine l’air hors de la pièce quand il n’est pas bien fait. Avec 12 dollars par exemple, n’attendez pas grand-chose du travail qui sera fait.   

Aujourd’hui, avec les leçons du Coronavirus sur la conception des maisons, nous ne pouvons plus tolérer certaines choses. Pour les questions de santé, chaque maison a besoin d’un système de ventilation sur mesure qui fournit l’air frais.  Qu’il s’agisse d’un minotair ou d’un gros VRC, chaque maison doit désormais être dotée d’un système d’extraction. Cela permettra de se débarrasser de l’air vicié. Par conséquent, c’est un moyen pour introduire la bonne quantité d’air frais dans la maison.

5. Mettez un bidet sur chaque toilette

Un avis sur le site Web de la ville indique qu’ “En réalité, les articles tels que les lingettes pour bébés, les lingettes démaquillantes et les lingettes désinfectantes ne se décomposent pas dans les égouts sanitaires ». Un autre dit que « La chasse d’eau de ces articles endommage le réseau d’égouts et peut provoquer des refoulements d’égouts dans votre maison ».

Probablement, ces types de produits ne doivent pas être utilisés pour nettoyer les fonds des cuvettes. « En réalité, des articles tels que les lingettes pour bébés, les lingettes démaquillantes et les lingettes désinfectantes ne se décomposent pas dans les égouts sanitaires » comme l’indique un autre avis sur le site Web de la ville. Les internautes n’ont pas manqué également de signaler que « La chasse d’eau de ces articles endommage le réseau d’égouts et peut provoquer des refoulements d’égouts dans votre maison ».

Il faut comprendre que les lingettes ne sont pas fabriquées pour nettoyer les fesses. Elles nous rappellent simplement que nous devons laver les mains à l’eau et au savon pendant 20 secondes. C’est une précaution utile quand bien même les gens ne font qu’étaler le papier sur les fesses. 

6. Débarrassez-vous du superflu

Mies van der Rohe à créer des chaises en métal tubulaire parce qu’elles peuvent « être facilement déplacées par n’importe qui et, grâce à leur base en forme de traîneau, elles peuvent être simplement poussées sur le sol« . C’est une création qui sert le monde entier depuis maintenant des générations.

Elle est pratique et favorise le confort de la personne assise. Aussi la chaise en métal tubulaire facilite le nettoyage des pièces de la maison, car elle ne cache ni la  poussière ni les insectes. Par conséquent, il n’existe encore aucun meuble capable de rivaliser avec l’acier tubulaire en matière d’exigences sanitaires. 

Les leçons du Coronavirus sur la conception des maisons nous imposent de maintenant passer à l’essentiel. Il ne s’agit plus de style, mais de santé.